Les premiers flocons de neige à Cracovie

Les jours précédant mon départ, les premiers flocons de neige étaient tombés sur Cracovie. L’homme me l’avait confirmé, car il était à Wrocław pour le travail. Donc vous imaginez bien que je trépignais d’impatience.

Revenons à Cracovie, Krakòw en Polonais.

A mon arrivée, j’ai tout d’abord pris possession de notre logement en attendant que l’homme me rejoigne. Comme souvent nous avons réservé un AirBnB et celui-ci était top ! 5 min à pieds de la gare et 10 du centre historique. Je vous laisse regarder directement l’annonce, les photos sont fidèles.

17h, il fait déjà noir depuis une heure et nous partons nous promener sur le Rynek. Le marché de Noël s’y trouve et l’ambiance de Noël est là avec ses stands de nourriture, de vin chaud et de décorations. Tour rapide avant de descendre jusqu’au château afin d’en avoir une vue nocturne.

 

 

The dog in the fog

Ulica św. Tomasza 31, Cracovie

 – Végétarien Friendly, Apéro –


 

Jour 1

Mes premiers flocons de neige tombent dès le réveil, même si ça ne tient pas sur les trottoirs ils sont énormes.
Direction le Rynek Gƚòwny où se trouvent la basilique Sainte-Marie, l’ancienne halle aux draps et l’hôtel de ville. La place est superbe et les bâtiments sont tous plus beaux les uns que les autres.
Après ce petit tour, et l’arrêt de la neige (c’est beau quand ça tombe, mais quand tu passes la journée dehors, c’est tout de suite glacial), on continue de visiter la vieille ville. Même si celle-ci est petite, il y a pas mal de choses à voir comme l’université pour marcher dans les pas de Copernic ou Jean Paul II, la rue Florianska avec sa porte et son barbacane qui la clôture ou encore la place Marie-Madeleine avec son impressionnante église Saint-Pierre-et-Saint-Paul qui, malheureusement, était en restauration.

 

La ville a connu des personnages célèbres comme Copernic, Karol Józef Wojtyła (Jean-Paul II), Chopin, Polanski …

Un peu de culture au chaud

L’après-midi nous avons décidé de visiter un musée, car avec des températures autour de 0°, on a besoin de se trouver des activités à l’intérieur. Ici vous avez le choix entre les musées d’art et ceux d’histoire. Nous avons choisi le musée de la Gestapo situé au 2 rue pomorska. Il se fait assez rapidement sans être barbant, et se trouve dans les anciens bureaux de la Gestapo pendant la seconde guerre mondiale. Le musée retrace la vie des résistants polonais et des juifs, avec son bureau des interrogatoires, les archives des personnes décédées (très émouvants) et les cellules au sous-sol où il reste des graffitis gravés par des prisonniers.

Musée historique, 2 Pomorska Street

Après cette sortie culturelle et un kurtoskalacs (brioche caramélisée) pour le goûter, c’est parti pour faire quelques courses qui nous permettront de préparer notre traditionnel apéro local. Cette fois-ci il est composé de Zurek, soupe aigre typique de Pologne que j’affectionne tout particulièrement avec son goût acide, de pickles, quelques obwarzanek (bretzels polonais que j’a-dooo-re) et du pain.

Cracovie de nuit est vraiment charmante et j’ai un coup de cœur pour ses bâtisses et ses rues pavées. De jour elle laisse apparaître ses façades couleur pastel et son charme de style renaissance.

 

 

Jour 2 et la déception.

Le programme du jour est réservé en parti au château et je suis pressée de voir la Dame à l’hermine de Léonard de Vinci. Mais avant ça un brunch s’impose et j’avais repéré un café dans l’immense galerie commerçante de la gare. L’endroit est sympa avec ses faux airs de bibliothèque anglaise et nous avons fait une belle découverte avec une brioche à la cardamome, il faut que je la cuisine en rentrant à la maison.

 

 

Caffe Nero, Galeria Krakowska

Nous sommes repus, direction le château du Wawel sur la colline de Cracovie, avec un grand soleil et des températures toujours aussi basses ^^
Je voulais voir le tableau de Léonard de Vinci, la Dame à l’hermine, mais grosse déception (comme à Milan avec la Cène), arrivés sur place il n’y avait déjà plus aucune place pour la voir.

Pensez à réserver à l’avance si vous voulez voir La dame à l’hermine.

Notre échec est vite oublié en escaladant les marches de la Tour Sigismund. Il faut monter un escalier étroit aux marches irrégulières, où une cloche se trouve à chaque paliers . Nous nous sommes amusés pour enfin arriver en haut et avoir la superbe vue sur Krakòw.
Après ce petit exercice, on visite la cathédrale et on prend notre temps dans la cour renaissance.

 

 

La journée se termine en visitant le quartier juif Kazimierz. Ici on visite des synagogues, un cimetière juif, on se perd dans les rues et on tombe sous le charme d’une cour au n°12 de la rue Józefa. C’est à cet endroit que Spielberg a tourné des scènes de « La liste de Schindler » .

 


C’est aussi ici qu’on trouve la plupart des bars branchés de la ville, ce quartier connut un certain renouveau après la seconde guerre mondiale et les années noires qui s’en suivirent.

Le quartier Kazimierz est un lieu populaire pour sortir.

Nous passons nos dernières heures sur le marché de Noël à manger à droite et à gauche les spécialités Polonaises. On a l’embarras du choix :

  • soupes (Mr a goûté « Bigos » aussi aigre que Zurek, un délice)
  • pierogis
  • tartines chaudes avec fondu d’oignons ou viande (euh … l’option saindoux tartiné ce sera sans nous ^^)
  • vin chaud
  • viandes au grill
  • fromage fumé et grillé
  • crêpes, gaufres et autres joyeuses sucreries

 


La journée et le week-end s’achèvent et il est déjà temps de quitter Cracovie. Nous passons notre dernière nuit au Hilton à l’aéroport pour décoller aux aurores le lendemain matin.

Infos pratiques :
  • Cracovie était la capitale de la Pologne avant Varsovie.
  • Elle est à 1275 km de Paris soit 2 heures d’avion.
  • Pour rejoindre la ville depuis l’aéroport, ne vous posez pas de question, prenez le train.
  • C’est une ville verte avec pas moins de 40 parcs.
  • Auschwitz est à 1h20 en bus.
  • Renaux
    janvier 7, 2017

    Quelle douce plume ! Autant d’émotions que d’informations pertinentes pour nous aider à ouvrir l’oeil sur cette jolie ville ! Je finirai par un grand « MERCI » pour cet article 🙂

    • MllePe
      janvier 8, 2017

      Pour mon premier article, ton commentaire me touche beaucoup 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.